Ho’oponopo-quoi ?

Je viens de terminer un livre sur Ho’oponopono. Vous connaissez ? C’est une méthode ancestrale hawaïenne permettant de retrouver la paix intérieure via le pardon et la réconciliation. Cela signifie littéralement « rectifier ce qui est erroné ».

Cela se base sur le constat que nous avons tous profondément ancrées en nous (au niveau inconscient ou subconscient) des mémoires erronées – qui peuvent venir de nos expériences passées, de convictions familiales transmises de génération en génération, ou parfois même découlant de l’inconscient collectif. Ces mémoires erronées, ou convictions limitantes, vont façonner notre réalité. En effet, le principe d’Ho’oponopono est que nous sommes les créateurs de notre réalité, et que nous sommes 100% responsables de ce qui nous arrive.

Ainsi, si nous nourrissons des pensées de colère ou de rancœur, il ne peut en découler que des situations conflictuelles (loi de l’attraction ?). Et c’est un cercle vicieux souvent, quand on est en colère contre quelqu’un ou contre une situation, une grande partie de nous est fâchée contre nous-même (comment est-ce qu’on a pu en arriver là, pourquoi on réagit aussi mal, etc.), culpabilise, se juge, se blâme.

Mais parfois, c’est plus difficile à comprendre, car cela se passe malgré nous à un niveau inconscient. Nous pouvons par exemple être profondément convaincu inconsciemment que nous n’avons pas le droit d’être heureux, que nous ne méritons pas d’être aimé, alors nous rencontrerons des personnes qui nous « prouverons » cela et renforceront ce message encodé en nous.

IMG_0819

Selon Ho’oponopono, les mémoires erronées peuvent être rectifiées, et toutes les situations conflictuelles sont autant d’occasion de se libérer de celles-ci.

La méthode consiste en un mantra très simple – si simple qu’il en paraît léger, voire risible :

  • Désolé
  • Pardon
  • Merci
  • Je t’aime

Désolé – car je ne savais pas que j’avais cette mémoire erronée ancrée en moi, qui est la cause de cette réaction.

Pardon – de nous avoir mis dans cette situation, je ne voulais pas te faire jouer ce rôle dans ma vie. J’en prends la responsabilité. Pardon à moi-même.

Merci – de m’avoir indiqué le problème que je portais en moi sans le savoir. Merci car cela m’offre l’opportunité de m’en libérer, d’avancer et de grandir.

Je t’aime – j’aime la vie, mon environnement, les personnes autour de moi, et même mes mémoires erronées, sans oublier moi-même.

 

Avec ce simple mantra répété, on peut se libérer de ce qui nous pesait, nos rancunes, remords, et autres pensées limitantes. Cet exercice de pardon permet aussi d’accueillir le présent sans chercher à rejouer le passé ou à le voir à travers le prisme de nos mémoires. Se libérer de la culpabilité, exprimer sa gratitude et accueillir l’amour 🙂

 

Qu’est-ce que vous en pensez ? Vous avez essayé ?

Sans titre (11)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s